Débat vendredi 20 novembre à 20h 30 Salle Michelet à Houilles

organisé par ATTAC, La Boucle Verte, CCFD / avec Maxime Combes animateur du Collectif Urgence Climatique Justice Sociale


Catastrophes naturelles, pénuries d’eau, sècheresses, maladies, migrations et conflits... La crise écologique globale, devient une réalité. Notre planète n'est pas infinie, les émissions de Gaz à Effet de Serre (GES), responsables du réchauffement, ne doivent plus croître. Notre modèle de croissance n'est plus adapté ! Le changement climatique est en marche. Il ne s’arrêtera pas à nos frontières. Les pays du Sud sont les plus touchés, mais riches ou pauvres, nous sommes tous concernés. Si nous ne faisons rien les conséquences écologiques seront irréversibles, les conséquences sociales seront dramatiques.
Mais, loin de désarmer, ceux qui ont mené à la crise financière veulent aussi profiter de la crise climatique. Une économie du carbone s’est mise en place, autorisant les pays riches à acheter des « permis à polluer », au détriment du développement des pays du Sud. La pollution devient une marchandise et la spéculation sur le carbone ne pourra qu’ajouter une nouvelle crise financière à la crise écologique.